Insécurité

J’ai visionné la cité du mâle.

Vous avez sans doute entendu parler de ce reportage.

Je l’ai croisé pour la première fois en lisant cet article de rue 89 qui m’a édifié !

Ensuite, Arte a déprogrammé l’émission, puis s’en est suivi tout une série de déboires avec la fixeuse.

Ce qui m’a le plus marqué, ce n’est pas tant la violence… Ils se cognent tous dessus, homme, femme, la violence est omniprésente, et je ne suis pas certain qu’elle ait vraiment un sexe. Non, ce qui m’a le plus marqué, c’était l’idée que les hommes pouvaient se taper tout ce qui bouge, puis se marié avec une femme voilée.

Les raisons évoquées, c’est qu’une femme voilée n’attise pas la convoitise. Comme si la moindre concurrence serait en leur défaveur. Ce qui m’a frappé, c’est que ce sentiment vient sans doute d’une image d’eux même très négative. D’un manque d’estime de soi flagrant.

« On nous a fait croire que l’on était des merdes et à force on l’a cru. Le stéréotype a pris le dessus »

Le rap, c’était mieux avant…

Laisser un commentaire